Le Désert des Tartares

Dino Buzzati

Comme le titre de cet article le laisse deviner, je vais donc vous parler de ce livre de Dino Buzzati.

Cela fait très longtemps que j’en entends parler mais je ne vous cache pas que le sujet fait un peu peur : la fatalité de la vie, le temps qui passe, l’attente, … en gros un livre où il ne se passe « rien » ou pas grand chose mais dont la lecture mène vers les sables mouvants de notre esprit.

Personnellement, j’ai rarement mis autant de temps pour lire un livre de moins de 300 pages… car effectivement cette lecture n’a pas été facile.
Pourtant, je n’ai pas eu envie d’abandonner, j’avais juste besoin de trouver le bon moment. Pour moi, ce n’est pas un livre que l’on peut lire en vitesse 5 minutes avant de s’endormir, il demande un peu de concentration et surtout il renvoie à pas mal d’introspection.

Buzzati nous pousse à nous remettre en question, à arrêter de tout reporter au lendemain, à profiter de la vie, … en tous cas, c’est comme ça que je l’ai ressenti… après chacun en retirera ce qu’il en veut…

Ce fut donc pour moi une lecture assez difficile mais qui en valait la peine.

Je dois dire que je connais assez peu (voir très très peu) la littérature italienne mais c’est le 2ème livre d’un auteur italien que je lis en peu de temps (Soie de Baricco) et que j’adore ! Je crois qu’il est temps pour moi de me pencher un peu plus sur les auteurs italiens… si vous en avez de bons à me conseiller, je suis preneuse…

Share: